Ceci est notre logo

Ceci est notre logo

jeudi 16 juillet 2020

ÉTÉ 2020 : UNE MISE À JOUR

Après des mois de silence, pour les tristes raisons que l'on sait,  nous rédigeons ce court billet afin d'informer nos fidèles lecteurs et lectrices de nos dernières activités. 


SUR RCN 89.3


Nos émissions de radio ont repris après le confinement. Animées et conçues par notre Présidente, Michèle Merowka, elles sont disponibles en cliquant tout d'abord sur ce lien

Ensuite vous verrez apparaître la liste de ces 5 dernières émissions, et, en cliquant sur "Voir plus", vous aurez le détail du contenu de chacune, et pourrez l'écouter à votre rythme, après avoir cliqué sur la petite flèche. 

À noter, celle du 23 juin, enregistrée avec Roger Wolman, en hommage à Guy Bedos, dont on connaît peu l'implication dans le sauvetage de la Maison d'Izieu. 


De gauche à droite,
Roger Wolman, en compagnie 
de sa petite-fille Léa  et de son épouse Jacqueline,
Feodor et Michèle Merowka
Photo ©Yossi Benavraham, pour RCN. 


* * * * * * * 

Nous avons eu la tristesse d'apprendre le décès, le 8 juillet dernier, de Liliane Klein-Lieber, qui participa, avec Georges Loinger (photo ci-dessous), au sauvetage de nombreux enfants juifs. 


Citons ici ce que nos amis de l'Association "Les enfants et amis Abadi" ont publié sur leur site au sujet de Liliane Klein-Lieber. Nous y avons rajouté quelques détails :

"C'est avec une profonde tristesse que nous apprenons le décès de Liliane Klein-Lieber le 8 juillet 2020.

Liliane Klein-Lieber a dédié sa vie aux autres et notamment aux enfants qu'il fallait sauver. Avec La Sixième (réseau clandestin des EIF), elle cache de nombreux adolescents et dans la région de Grenoble trouve des lieux de cache et fournit des faux-papiers. Elle conduit plusieurs enfants à Annemasse pour les confier au réseau Garel dirigé par Georges Loinger. De nombreux enfants ont pu être sauvés grâce à ses actions.

Après la guerre, Liliane n'a jamais cessé d'oeuvrer pour ceux qui avaient besoin. En 1991, elle crée un centre d’aide par le travail pour handicapés mentaux légers. Elle s’investit dans de nombreuses associations telles que les « Enfants Cachés », la Coopération Féminine (qu'elle a présidé pendant de nombreuses années), et les « Anciens de la Résistance Juive ».

C'est un témoin de la Shoah de plus qui disparaît. Nous adressons toutes nos condoléances à ses proches et souhaitons que sa mémoire perdure afin de guider nos actions bienveillantes."

Vous pourrez également écouter Liliane Klein-Lieber parler de son action au sein des Éclaireurs Israélites, en cliquant sur ce lien



De gauche à droite : 
Georges Loinger  
Dora Amelan* 
Frida Wattenberg*
Liliane Klein-Lieber
Photos collection personnelle © Michèle Merowka


*NOUS ONT ÉGALEMENT QUITTÉS : 

Dora Amelan, la cousine de Georges Loinger, est décédée le 1er avril 2020, à presque 100 ans. Infirmière et assistante sociale, elle a travaillé au sein de l’OSE et a été internée volontaire dans les camps de Gurs et Rivesaltes, où elle participe, avec les Quakers à une distribution de suppléments alimentaires. Elle s’est particulièrement occupée du sauvetage des enfants en les convoyant vers Annemasse, pour qu’ils puissent partir en Suisse. Après la guerre, elle s’occupe des enfants survivants de la Shoah dans les maisons de l’OSE et participe à un programme en vue d’une immigration vers Israël. 

Frida Wattenberg, 96 ans, est décédée le 3 avril 2020.  Dès 1940, elle s’engage dans les rangs de l’OSE, s’occupant des enfants interdits de jardins publics au sein des structures d’accueil.  Elle rejoint la Résistance juive à Grenoble, distribue des tracts, contribue à fabriquer et à distribuer de « vrais-faux papiers » officiels avec l'aide de maires savoyards résistants. Elle participe au passage des enfants à Annemasse avec le Réseau Garel et Georges Loinger. Son témoignage est disponible sur YouTube



ACTUALITÉ CULTURELLE


Lecture (vivement) conseillée, de cet ouvrage (remarquable) d'Anne Sinclair, dont vous pourrez lire le compte rendu sur le site de JEWPOP. C'est par ICI ! 



Prenez également le temps d'écouter tranquillement ce superbe conte de Jean-Claude Grumberg "La plus précieuse des marchandises", diffusé par France Culture, dans l'émission "Voix d'auteurs". 
Ce sera par


Image prise sur le site de France Culture



NOUS SERONS PRÉSENTS...

L'AMEJDAM assistera, comme chaque année, à la cérémonie  de la "JOURNÉE NATIONALE À LA MÉMOIRE DES VICTIMES DES CRIMES RACISTES ET ANTISÉMITES DE L'ÉTAT FRANÇAIS, ET D'HOMMAGE AUX JUSTES PARMI LES NATIONS DE FRANCE." 

CE SERA LE DIMANCHE 19 JUILLET PROCHAIN À 10:00, SUR LE QUAI A DE LA GARE DE NICE-VILLE (GARE THIERS).  

L'AMEJDAM et YAD VASHEM y déposeront une gerbe commune. 


Ce même jour, une cérémonie du souvenir se tiendra aussi à Cannes, à 9:30, dans le carré juif du cimetière de l'Abadie. L'AMEJDAM y participera, et, pour la 1ère fois, y déposera une gerbe


Le 24 août prochain, l'AMEJDAM sera présente à OPIO, lors de la cérémonie de Libération du pays de Grasse.  Aux côtés de M. Thierry Occelli, le maire d'Opio, nous  déposerons une gerbe devant la plaque que nous avons inaugurée en 2019, précisément sur le Rond Point de la Libération. (Rappel de cet événement : ici.) 


* * * * * * * 


Voilà. Nous vous souhaitons à tous un bel été, de continuer à prendre soin de vous, et nous serons heureux de vous retrouver ici, et ailleurs, à la rentrée !


* * * * * * *


Billet rédigé par Cathie Fidler, avec le concours de Michèle Merowka. 








lundi 13 janvier 2020

LES DERNIERS, VUS PAR SOPHIE NAHUM




Cette semaine, nous avons eu le grand plaisir de recevoir à l'antenne de RCN 89.3 la réalisatrice Sophie Nahum, qui nous a longuement parlé de sa série de documentaires, intitulée LES DERNIERS.

Il s'agit-là de films courts (entre 8 et 10 minutes) qui présentent le témoignage des derniers survivants des camps de concentration. 

samedi 21 décembre 2019

GROUPE SCOLAIRE SIMONE VEIL-Les Baumettes

En janvier de cette année 2019, nous avons contribué à la pose d'une plaque à la mémoire de six enfants juifs déportés qui y avaient été scolarisés... 



Et en cette fin d'année 2019, nous avons pu assister avec un immense plaisir à la cérémonie qui a donné un nouveau nom à ce groupe scolaire (écoles maternelle et primaire) : SIMONE VEIL. 

Bien entendu, elle a eu lieu sous l'égide de la municipalité de Nice et de son maire, représenté en cette occasion par M. Jean-Marc Giaume, délégué à l'Éducation. De nombreuses personnes y ont assisté, dont des membres du bureau de l'AMEJDAM, bien entendu. La Musique des Sapeurs Pompiers de la Ville de Nice l'a accompagnée de bout en bout, avec son talent habituel. 

mardi 19 novembre 2019

ALAIN ROMANS, DE CHARLES DE GAULLE À JACQUES TATI







@INA

Le 18 février 1971, Alain Decaux, lors de son émission, "Alain Decaux raconte", choisit de conter l’histoire absolument extraordinaire d’Alain Romans. Vous le connaissez peut-être, sans le connaître vraiment.
Il est le compositeur de cette musique : Les vacances de M. Hulot , Jacques Tati, 1952 – Quel temps fait-il à Paris ? Interprété au piano par Alexandre Leroi-Cortot. Cliquez ici, pour vous le remémorer. 



@INA

Alain Romans est donc un compositeur et un pianiste de jazz. En fait, il était né Roman Abram Szlesynger à Czestochowa en Pologne, en 1905. Naturalisé français en 1930, il a étudié à Leipzig, Berlin et Paris. Il s’est fait un nom durant les années 30 en se produisant dans de nombreux cabarets, en composant des musiques de films et en intervenant à la radio. Il a accompagné des artistes de renom, tels que Joséphine Baker et Django Reinhardt.




Image empruntée ici

samedi 21 septembre 2019

UN CHEMIN CHAOTIQUE VERS UNE RE-NATURALISATION DUE

Cette semaine, chers amis et amies de l'AMEJDAM,  nous vous demanderons juste de cliquer sur deux liens, afin de découvrir le problème que nous avons souhaité mettre en lumière dans notre pays : celui de la demande de re-naturalisation émise par les descendants des Juifs allemands qui ont été privés de leur nationalité allemande par le régime national-socialiste. 



Vous lirez et entendrez ce à quoi ils ont droit, mais aussi les obstacles qui se présentent encore sur le chemin de cette réparation.  

La demande de ces personnes brisées par l'Histoire a en effet du sens et, en premier, celui d'obtenir la juste réparation d'une énorme injustice légale et morale. 

L'article du web-magazine JEWPOP en explique les méandres. ICI

Mais si vous préférez écouter l'émission que nous avons consacrée mardi dernier à ce problème, sur RCN 89.3, il vous suffira de cliquer .

Merci pour eux, et pour elles, qui se démènent depuis des années pour faire valoir leurs droits. 

Dernière minute, ce 20 septembre : l'Autriche, qui avait précédemment refusé de voter la loi de re-naturalisation sous la pression de l'extrême droite, va certainement la voter, au nom d'une "responsabilité historique". Il s'agira bien d'une LOI et non d'un décret, contrairement à ce que vient de faire l'Allemagne. Mais il faudra, semble-t-il, attendre un an avant qu'elle soit applicable. 



Article (en anglais) à lire en cliquant sur ce lien du "Jewish Chronicle". Et en français, .


Gardons donc l'espoir que l'Allemagne suive bientôt les mêmes traces !

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

(Pour finir, cela demandait au moins 4 clics !)

mercredi 11 septembre 2019

LES ENFANTS JUIFS SAUVÉS À OPIO


 
 Fannie Kolinski et ses deux fils
(photo prise sur ce site)



Ainsi que nous l’avons rapporté dans nos deux billets précédents, Opio a été un lieu de vie important pour une communauté anglophone, et ce, depuis la Première Guerre mondiale. 

Et, ainsi que l’a raconté Pierre Loeb, un ancien "enfant caché", ce village a également servi de refuge à des enfants juifs. Même si un très jeune homme, Georges Bocobza, y a été arrêté et déporté, d’autres y ont été sauvés, ainsi que des adultes. 

Parmi ces enfants figuraient, dans la bâtisse appelée le Castello, deux petits garçons du nom de Fromentin. Léon et Pierre Fromentin. Les fiches les concernant ont été conservées dans les archives des Abadi (Association des Enfants et Amis Abadi) et elles sont à présent consultables dans celles du Mémorial de la Shoah, à Paris. 

Leur véritable nom était KOLINSKI (parfois écrit KOLINSKY). Leo (né le 22 juillet 1931) et Willie Kolinski (né le 26 juin 1930). 

dimanche 1 septembre 2019

LES DÉPORTÉS D'OPIO : LES INFORMATIONS MANQUANTES...


Il faut rajouter des informations manquantes, quand on les trouve, même si cela se produit tardivement...

Alors voilà celles qui manquaient concernant la famille Bocobza, et la manière dont ces détails me sont parvenus :

La veille même du dévoilement de cette plaque, j'ai découvert par hasard, en effectuant ma recherche, en anglais cette fois, l'existence d'un livre écrit pas une Anglaise, Maureen Emerson, qui était venue à la rencontre de ses lecteurs anglophones dans une librairie anglaise de Valbonne, The English Book Centre




Dans son livre, Escape to Provence, Maureen Emerson a retracé la vie d’Elisabeth Starr, une Américaine de Philadelphie qui s’était installée à Opio, et celle de Lady Winifred (Peggy) Fortescue, une Anglaise qui y a résidé avec elle jusqu'au début de la Seconde Guerre mondiale.
Lady Fortescue est devenue célèbre pour son propre livre intitulé Perfume from Provence 



Elisabeth Starr, aux origines américaine et Quaker, a  par la suite acquis la nationalité française. Elle a œuvré pour aider les soldats français de la 1ère, puis de la 2ndeGuerre mondiale, ainsi que des enfants malades de la tuberculose, avant de cacher... des enfants juifs. Mais nous y reviendrons, plus tard.